…Et par ce titre nous voulons dire, « à un prix abordable ». Car « l’écran retina » (et par cela, nous entendons, comme nous l’avons expliqué ici, une qualité d’image de pixels par centimètre carré plus grande que celle détectable à l’œil nu. Lisez davantage), n’était disponible que sur l’iPhone 4, ce qui voulait dire que le prix était assez élevé et donc au-delà des moyens des utilisateurs plus modestes, adeptes de l’Android. Rien d’anormal à cela : le processus habituel dicte que l’entreprise Apple présente ses innovations à un prix assez élevé, éblouit tout le monde de par ses prouesses technologiques et, quelques années plus tard, la concurrence arrive enfin à imiter ces avancées technologiques et les présente sur ses appareils Android et d’autres.

 

Ainsi, lorsque l’iPhone 4 présenta son écran retina il y a deux ans, il fut le seul téléphone sur le marché à proposer 326 pixels par pouce, une qualité qu’aucun téléphone sous Android ne pouvait concurrencer. Personnellement, je pensais qu’il faudrait à Android plus de temps pour rattraper la qualité d’image de chez Apple ; mais, avec la parution en mai du HTC One X, ses 316 pixels par pouce l’ont permis de se mettre à côté de l’iPhone 4.

 

Ce n’était donc que question de temps jusqu’à ce que cette qualité arrive sur les téléphones Android d’un prix aux alentours de cent dollars américains, mais –encore une fois–, personnellement, j’aurais cru qu’il allait falloir attendre plus de temps.

 

Pas du tout. Car le nouveau Motorola Atrix HD, avec ses 331 pixels par pouce, est disponible pour un prix de cent dollars américains avec un contrat de téléphonie (cela varie, bien évidemment, selon le pays). En outre, son écran de 4,5 pouces est incroyable, la qualité de l’image est vraiment très bonne, avec une image de 1280 x 720 pixels et la densité avant mentionnés, d’écran retina.

 

Or, une clarification : je ne suis pas contre l’iPhone, tout au contraire. Le problème –mon problème–, est strictement économique. Je ne peux pas me permettre de dépenser trois ou quatre-cents dollars américains pour cet appareil. Enfin, si, je pourrais : mais si je sors de chez moi et que je rentre fauché, avec un téléphone de quatre-cents dollars à la main, je risque de recevoir un fer à repasser en pleine figure, courtoisie de ma femme. D’ailleurs, je ne pense pas être le seul en 2012 à vouloir faire des économies en appareils technologiques. J’aimerais pouvoir m’offrir un iPhone avec secrétaire virtuelle et un iPad, mais pour l’instant j’ai droit aux modèles chinois d’imitation, à la limite de la contrefaçon. Oui, oui, je sais ; c’est très suspect. Mais qu’est-ce que vous voulez ? Si vous voulez que je dépense des milliers de dollars dans des tablettes, téléphones et « air » je ne sais quoi, achetez mon livre. Des centaines d’exemplaires, je veux dire. Là j’aurais l’argent pour enrichir Apple. Fin de la parenthèse…

 

Donc voilà : revenons à nos moutons. Le téléphone Atrix HD est rapide, se plante rarement, réussi très bien à faire tourner les jeux et les applications, les vidéos et tout le reste.

 

Si vous êtes riche, achetez un iPhone, pourquoi pas. Néanmoins, si vous faîtes partie de l’autre 99% de gens qui essayent juste de survivre, mais qui ont besoin, pour leur travail et leur vie, d’un téléphone intelligent, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à l’Atrix HD.

Écrivain des romans de fiction en français et en espagnol. Scénariste. Réalisateur de courts-métrages. Journaliste gonzo. Bloggeur. Poète maudit. http://www.ghettoparisien.com/ ...




Lire les articles précédents :
microsoftshow
Microsoft veut se refaire une image

L'entreprise, qui fut jadis le leadeur incontestable du monde informatique, peine à se faire un public de nos jours. Les...

Fermer