Oui, c’est bien beau l’écran tactile sur lequel on peut glisser ses doigts pour contrôler l’ordinateur. Cela fait office de souris, permet de basculer entre les applications, faire des agrandissements de l’image… C’est très pratique. Jusqu’à ce qu’un enfant avec les mains sales, ou un copain dans une soirée pizza très arrosée, s’amusent à glisser ses protubérances graisseuses sur l’écran. Cela frôle le désastre : notre écran, acheté après de âpres mois d’économies, présente maintenant une balafre huileuse.

 

Personnellement, j’ai toujours été dubitatif face aux téléphones intelligents avec écran tactile, pas tellement à cause des soirées pizza ou des enfants (qui sont rarement permis d’entrer chez moi), mais plutôt à cause de ma propre façon de vivre. Je ne suis pas non plus trop antihygiénique, pas plus qu’un citoyen lambda normal ; mais en me connaissant, j’aurais été obsédé par l’idée de me laver les mains avant de toucher mon propre téléphone. Je fais partie de ceux qui traitent leurs nouveaux appareils avec une attention extrême (« doucement ! Je viens de l’acheter »), pour relâcher la surveillance ensuite (« d’accord, je te le prête. Allez ») et finir par ne plus faire attention lorsqu’il tombe violemment sur un sol en béton (« j’ai collé la batterie avec un scotch… Il marche toujours ! »).

 

Néanmoins, c’est fini, le talibanisme informatique. Maintenant, nous avons la solution : un appareil qui nous permet de manipuler l’écran de façon tactile sans le toucher.

 

Oui, vous avez bien lu : un système qui nous permet de déplacer notre doigt à dix centimètres de l’écran –c’est-à-dire, sans le toucher–, tout en gardant la précision et la performance des écrans tactiles de aujourd’hui.

 

Cette technologie, appeler « Leap » (saut) est encore en développement, mais, si nous croyons à ce que nous voyons dans la vidéo de présentation, elle sera pareile –ou meilleure– en ce qui concerne la précision de notre toucher et permettra de créer des mouvements en profondeur, en trois dimensions.

 

Les possibilités de cette technologie sont passionnantes ; la limite de l’étendue de cette idée n’étant que notre imagination. Les jeux électroniques réactifs aux mouvements des doigts en profondeurs, les livres électroniques manipulés en trois dimensions, la possibilité de manger une pizza et manipuler l’ordinateur avec la même main (!)…

 

En ce sens, nous allons très vite vers un monde de Minority Report, où la technologie et le monde virtuel vont se fondre avec notre réalité réelle. Je vous laisse réfléchir à tout cela en regardant la vidéo de présentation :

 

Écrivain des romans de fiction en français et en espagnol. Scénariste. Réalisateur de courts-métrages. Journaliste gonzo. Bloggeur. Poète maudit. http://www.ghettoparisien.com/ ...




Lire les articles précédents :
streetviewgooglecar
Scandale chez Google

Le géant des recherches sur la toile et jadis modèle d'entreprise informatique, Google, se trouve dans le collimateur d'une affaire...

Fermer